Connecte-toi avec nous

Santé

Epidémie de bronchiolite dans les Pays de la Loire

Published

on

Epidémie de bronchiolite en Vendée (Illustration : Vendée Info)

La région Pays de la Loire est en phase pré-épidémique de bronchiolite. L’épidémie devrait atteindre un pic en décembre, pour se terminer à la fin de l’hiver.

Les services d’urgences et les services d’urgences pédiatriques des établissements sanitaires vont être confrontés à une augmentation importante d’enfants touchés.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est très contagieuse et elle est majoritairement due au virus respiratoire syncytial. Elle touche principalement les enfants avant l’âge de 2 ans. Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux et par les mains. Le virus reste également sur les objets souillés. Ainsi, le rhume de l’enfant et de l’adulte peut être à l’origine d’une bronchiolite chez le nourrisson.
Dans de rares cas, la bronchiolite impose une hospitalisation, voire une admission en réanimation.
En France, on estime que la bronchiolite touche chaque hiver près de 30 % des nourrissons de moins de 2 ans, soit environ 480 000 cas par an.

Quels sont les symptômes ?

Un encombrement nasal avec une toux légère et une fièvre modérée ou absente sont les signes les plus fréquents. L’infection peut se limiter à un simple rhume ou une rhinopharyngite. Dans les 2 à 3 jours, une gêne respiratoire peut apparaitre avec une toux, une augmentation des sécrétions, une respiration rapide et sifflante. À ce stade de la maladie, l’enfant peut avoir des difficultés à s’alimenter et à dormir.
Dans la majorité des cas, la bronchiolite guérit spontanément au bout de 5 à 10 jours, mais la toux peut persister pendant 2 à 4 semaines.

Des mesures pour prévenir la bronchiolite

  • Se laver les mains avant d’approcher un nourrisson.
  • Éviter d’emmener son enfant dans les endroits publics confinés
  • Ne pas partager les biberons, sucettes ou couverts non lavés
  • Aérer la chambre en ouvrant les fenêtres au moins 10 minutes par jour
  • Nettoyer régulièrement les objets avec lesquels le nourrisson est en contact
  • Porter un masque lorsque l’on est enrhumé avant de s’occuper d’un bébé

Quelques conseils pour soigner son enfant

• Désencombrer le nez du nourrisson, avec du sérum physiologique des mouchoirs jetables
• Coucher le bébé sur le dos à plat
• Fractionner l’alimentation : réduire la quantité de chaque biberon mais en donner plus fréquemment
• Aérer la chambre de l’enfant et veiller à ne pas trop le couvrir
• Ne pas exposer l’enfant à la fumée du tabac

Que faire si mon enfant est malade ?

• En cas d’apparition de symptômes chez votre enfant, consultez votre médecin traitant ou votre pédiatre.
• Le soir après 20h, le week-end à partir du samedi midi et les jours fériés, vous pouvez joindre un médecin de garde en appelant le 116 117.
• En cas d’urgence vitale, composez le 15.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 2