Connecte-toi avec nous

Justice

Condamné après la mort d’un automobiliste en Vendée

Published

on

Le procès s’est déroulé au tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon. (Illustration : Vendée Info)

L’homme avait involontairement provoqué la mort d’un autre conducteur, en juin 2019.

Ce lundi 2 décembre, un automobiliste a été jugé pour homicide involontaire pour des faits remontant au 5 juin 2019. L’homme s’est endormi au volant, sur la RD37, à hauteur du Pont-Laurenceau, au nord de Saint-Fulgent. Son manque d’attention l’a fait se déporter sur la voie de gauche, percutant brutalement qui arrivant en face. A son bord, un homme de 43 ans, et son bébé âgé de 12 mois.

Le père est décédé sur le coup, l’enfant, lui, souffrant de multiples lésions, est transporté par helicoptère au CHU de Nantes, où il sera hospitalisé pour une durée de neuf jours.

L’homme responsable de l’accident « n’avait pris ni alcool, ni stupéfiant et aucune vitesse excessive n’a été constatée », note la présidente du tribunal. L’homme était seulement malade, souffrait d’une forte fièvre mais se rendait tout de même au travail.

La femme du défunt s’est adressée au prévenu «  juste pour dire ce que vous savez… Vous avez détruit ma vie et celle de mes enfants  » L’automobiliste, rongé par les remords et la culpabilité, s’est excusé. Il a été condamné à douze mois de prison avec sursis, rapporte Ouest France.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 + = 51