Connecte-toi avec nous

La Roche sur Yon

A La Roche-sur-Yon, les locaux de l’ICES ont été tagués et dégradés

Published

on

L’ICES a connu un week-end agité après la décision de la cour d’appel de Poitiers – Crédit photo: Andia.

Après la relaxation de douze de ses étudiants par la cour d’appel de Poitiers, l’ICES a vu ses locaux à La Roche-sur-Yon dégradés par des tags de soutien envers la communauté LGBT.

Mercredi 1er juillet, la cour d’appel de Poitiers avait relaxé sans aucune sanction les douze étudiants de l’ICES (Institut Catholique de la Vendée) accusés d’agression envers un stand LGBT, en mai 2019.

Ce dimanche 5 juillet, l’établissement a découvert la présence de trois tags rouges sur sa vitre d’entrée, sur un de ses murs blancs et sur un panneau de chantier. Il y était écrit « ACAB, LGBT soutien ». Ce lundi matin, certaines de ces inscriptions étaient encore visibles.  

Des signes de dégradations au niveau des serrures ont également été constatées, démontrant notamment l’utilisation de produits corrosifs.

Des événements du même ordre avaient déjà eu lieu fin mai 2019 à l’ICES. Une plainte avait été alors déposée, sans réponse. Face à cette nouvelle attaque, l’établissement compte bien recommencer l’opération.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =