Connecte-toi avec nous

Faits Divers

Vendée. Quand le bureau de vote de Garnache évite de peu l’inondation.

Published

on

Le ciel était noir en Vendée ce dimanche – Crédit : Compte Facebook Climat Vendée

Le week-end dernier, la Vendée a été marquée par de fortes inondations, notamment les villes de Challans et de La Garnache. À l’heure du bilan des dégâts, les constats sont rassurants au vu de certaines situations qui sont passés pas de loin de la catastrophe.

Les Vendéens se souviendront du premier jour de l’été, non pas pour le changement de saison, mais pour les inondations qu’ils ont subies. Il faut dire que la météo s’est déchaînée ce week-end sur Challans et La Garnache, avec un mélange de pluie, de grêle et d’orage. Le maire de Garnache, François Petit, décrit « 35 millimètres en 30 minutes ». Un point sur les dégâts a été effectué ce lundi 21 juin mais il ne semble pas qu’il y est de constats majeurs à relever. Pourtant, cette météo a fait très peur. À commencer par le bureau de vote qui a failli être inondé. Se situant dans l’école publique, le bureau de vote a failli être inondé, rapporte le Courrier Vendéen. Il semble que la météo voulait venir déposer son bulletin de vote. Mais la situation ne s’est pas empirée et les votants ont pu venir déposer leurs bulletins dans l’urne. L’heure est à présent au nettoyage pour la ville de Garnache, où les habitants se remettent peu à peu de ce déluge. « Les gens étaient impressionnés. Notre village dispose de rues avec un peu plus de dénivelés que d’autres villes aux alentours » poursuit le maire de la ville.

À Challans, la tempête a aussi frappé le samedi mais elle s’est poursuivie le dimanche et le lundi avec de l’orage. La Vendée est restée en vigilance jaune orage comme une grande partie de la France, et attend le retour du soleil le week-end prochain.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

44 − 40 =