Connecte-toi avec nous

Santé

Coronavirus : les tests rapides en pharmacie bientôt disponibles en Vendée.

Published

on

Coronavirus : les tests rapides en pharmacie bientôt disponibles en Vendée.

Depuis samedi 11 juillet, les tests sérologiques rapides sont autorisés en pharmacie à la Roche sur Yon mais aussi dans l’ensemble de la Vendée pour détecter le coronavirus. Mais que valent-ils vraiment ?

Le TROD : c’est le nom donné à ces tests rapides pour savoir si vous avez déjà contracté le coronavirus. Depuis samedi 11 juillet, il suffit de vous rendre en pharmacie. Une goutte de sang pour détecter d’éventuels anticorps : c’est le même principe que la sérologie ou un prélèvement en laboratoire. Alors, concrètement, comment ça va fonctionner ?

Comme pour un test glycémique (diablète). Il suffira d’une goutte de sang et d’un peu de réactif pour savoir si, oui ou non, vous avez été en contact avec le coronavirus, si vous avez développé des anticorps. Un test donc réalisable rapidement, mais dont la fiabilité n’est pas sûre à 100%. François Blanchecotte, président du syndicat des biologistes, a participé à l’étude remise à la Haute Autorité de santé.

« Les TROD avaient comme inconvénient d’être faits sur sang total. Ils n’ont pas du tout été validés par les centres nationaux de référence, explique-t-il au micro d’une radio nationale. Sur sang total vous diminuez la sensibilité de la détection des anticorps chez les patients. Et on a vu que certaines publications internationales donnaient quasiment 40% de faux résultats. »

Ces tests, les TROD, peuvent vous rassurer. Mais ils ne vont pas vous révéler si vous êtes toujours porteurs du virus et donc contagieux. « C’est une image polaroïde, ça veut dire qu’on vous prend ce jour-là, au jour J. Si vous n’avez pas d’anticorps, forcément, 15 jours, trois semaines plus tard, ça ne veut pas dire que des anticorps ne sont pas présents dans votre sang. »

Pour le moment, l’arrêté ne précise ni le prix ni la prise en charge de ces tests. Les professionnels de santé s’inquiètent également de l’éparpillement des malades et rappelle l’importance du suivi médical dans la lutte contre la Covid-19.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − = 11