Connecte-toi avec nous

Santé

En Vendée, quand un regroupement dans un café contamine 22 campings et 60 animateurs.

Published

on

Credit Kev22 pour Wikipédia

En Vendée, le coronavirus et son variant Delta continuent de se développer passant le département au delà du seuil d’alerte avec un taux d’incidence de 94,1 et un taux de positivité de 3,2. Une situation qui flambe sur la côte vendéenne avec l’arrivée des vacanciers, mais c’est une autre population qui est actuellement observée par L’Ars des Pays de la Loire, celle des saisonniers.

A ce jour, « on dénombre plusieurs clusters dans 22 campings et nous avons à l’heure actuelle 90 personnes contaminées au variant Delta et certainement d’autres et dont une soixantaine sont des animateurs » prévient l’Ars. Une situation qui se concentre sur le secteur de Saint Jean de Mont et Saint Hilaire de Riez.

L’ARS explique cette situation « par l’abandon des gestes barrières lorsque les jeunes se retrouvent le soir après leur journée dans un café du secteur et se contaminent entre eux »

Des mesures sont prises dans les campings avec de la médiation, du dépistage et « la fermeture du café en question, non pas administrative, mais le propriétaire du bar est lui-même contaminé » affirme l’ARS des Pays de la Loire.

D’autres clusters touchent aussi la Loire Atlantique et le Maine-et-Loire avec des colonies de vacances, des centres de Loisirs mais aussi des mariages en Sarthe et en Anjou.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 5