Connecte-toi avec nous

Justice

Un prêtre tué en Vendée.

Published

on

Crédit Vendée Info

Le corps sans vie d’un prêtre a été découvert ce lundi 9 août à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée, près de Cholet (Maine-et-Loire). Un suspect s’est présenté ce matin à la gendarmerie, il avait été mis en examen pour l’incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020. Il a été placé en garde à vue.

Un « dramatique accident ». Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé l’assassinat d’un prêtre vendéen ce lundi 9 août. Sur Twitter, le ministre déclare apporter « tout mon soutien aux catholiques ». Il se rendra à 17H30 à la Maison des Missionnaires des Montfortains, annonce la Préfecture de Vendée.

Le corps sans vie du prêtre, membre de la communauté des frères missionnaires Montfortains, a été découvert dans la commune de Saint-Laurent-sur-Sèvre, près de Cholet. Peu après, « un homme s’est présenté en milieu de matinée à la brigade de gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre et a dit avoir tué un ecclésiastique », a précisé une source proche du dossier.

France 3 Pays de la Loire décrit un homme d’une quarantaine d’année et d’origine rwandaise, bien connu des services de police. En effet, il s’agit du sacristain bénévole qui avait déjà été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes en juillet 2020.

« Aujourd’hui, la folie meurtrière a frappé la Vendée, au cœur de son sanctuaire de Saint Laurent sur Sèvre, avec l’assassinat du Père Olivier Maire, supérieur provincial des missionnaires Montfortains.

Ultime preuve de la charité de cet homme de foi et de paix, il avait accueilli au cœur de sa communauté celui-là même qui lui a ôté la vie.

Face à cette cruauté innommable, toute la Vendée est unie dans la douleur.

J’adresse tout mon soutien aux proches de la victime, à la famille spirituelle des Montfortains, au Diocèse de Luçon et à toute la communauté catholique de Vendée.

Si des questions légitimes se posent quant au parcours sur le sol français et quant à la prise en charge judiciaire du meurtrier présumé, nous sommes dans le temps du deuil et du recueillement. » réagit le Président du Conseil départemental de la Vendée, Alain LEBOEUF

De son côté Christelle Morançais se dit « Bouleversée par l’assassinat du prêtre en #Vendée par le ressortissant rwandais qui avait incendié la cathédrale de Nantes l’année dernière. Total soutien à tous les catholiques et tout particulièrement à la communauté vendéenne. »

« Je veux rendre hommage au Père Olivier Maire, supérieur des Montfortains assassiné par un criminel qu’il hébergeait par charité. Sa mort témoigne de la bonté de ce prêtre que je connaissais bien et et dont j’avais pu apprécier la profondeur de la foi. Sa mort est une grande perte » réagit Bruno Retailleau sur sa page Twitter.

« Émotion, stupeur, effroi après l’assassinat d’un prêtre en Vendée.
Mes pensées sont tournées vers ses proches, vers les fidèles et vers toute la communauté catholique profondément touchée dans sa chair. »
réagit Christophe Béchu , Maire d’Angers sur sa page Facebook.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 6 =