Connecte-toi avec nous

Faits Divers

Vendée : il avait attaché son chien à un arbre et a été retrouvé par la gendarmerie

Published

on

Crédit : Valérie Val

Un chien abandonné et attaché à un arbre par un chasseur avait été découvert le dimanche 3 janvier. Les gendarmes de Luçon ont retrouvé le propriétaire qui s’est expliqué sur l’abandon de son animal. Il sera convoqué par la justice en avril prochain.

Narcos, c’est le nom de ce chien, qui a été retrouvé le dimanche 3 janvier, attaché à un arbre. Abandonné par son propriétaire, ce croisé boxer-labrador âgé de deux ans et demi était très affaibli lorsqu’il a été découvert. Deux enquêteurs de la communauté de brigades de Luçon ont rapidement identifié le propriétaire de l’animal, un jeune homme d’une vingtaine d’années habitant la ville. Restaurateur de profession, il a reconnu l’abandon de son chien « pour des raisons financières. Il travaille dans la restauration et avec la crise sanitaire, il a perdu son travail. Il n’avait plus les moyens de le nourrir« , explique Pierre Dubos, le commandant de la gendarmerie de Luçon. D’après France Bleu Loire Océan, le jeune homme aurait déclaré aux gendarmes qu’il a bien essayé de donner l’animal, mais que personne n’en aurait voulu. Le jour du Nouvel an, il a attaché son chien à un arbre tout près d’une école et le long d’un petit cours d’eau pour qu’il puisse boire, et avec une gamelle remplie. Ce n’est que deux jours plus tard qu’un chasseur a retrouvé l’animal, mal en point.

Au tribunal en avril

Le propriétaire est donc poursuivi et convoqué devant la justice au mois d’avril pour « abandon volontaire d’un animal domestique« , dans le cadre d’une comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité. Pendant ce temps, Narcos est toujours à la fourrière intercommunale de Luçon où il reprend des forces. Avec le scandale provoqué par son abandon sur les réseaux sociaux, des dizaines de familles ont déjà contacté le refuge pour lui trouver une nouvelle maison, dévoile France Bleu Loire Océan.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

87 − 84 =