Connecte-toi avec nous

Santé

Le Vaccibus sur les routes des Pays de la Loire pour vacciner les plus isolés

Published

on

Alors que plusieurs régions disposaient déjà du Vaccibus sur leurs routes, celui des Pays de Loire est apparu en Vendée dans la communauté de communes Terres de Montaigu le 20 mai. Il s’agit du premier pour la région.

Durant 6 semaines, le Vaccibus des Pays de la Loire circulera au sein des 20 communes qui entourent la ville de Montaigu. Pour le moment, il ne dispose que du vaccin Pfizer et distribuera les deux doses nécessaires en un peu moins d’un mois. Ainsi, les habitants de ces communes qui veulent se faire vacciner devront donc se rendre dans ce Vaccibus à deux reprises. Il s’agit d’un minibus de la communauté aménagé qui dispose de 50 doses par jour et qui est mis à la disposition de la campagne du vaccin selon France 3 Pays de la loire. En fonction de l’évolution des livraisons, il pourrait être amené à proposer d’autres vaccins disponibles en France.

Une décision prise à la suite de la réussite du centre de vaccination

Le vaccinodrome, qui est en place depuis le 18 janvier, rencontre un vif succès puisqu’il distribue près de 1000 doses par jour. En conséquence, en collaboration avec l’ARS des Pays de la Loire et la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, Antoine Cherrau, président de la Communauté de communes de Terres de Montaigu, a décidé de lancer le Vaccibus. « A partir du moment où nous nous sommes rendus à un volume très important et que nous risquions de passer à côté d’un certain nombre de personnes, soit en raison de leur âge, soit en raison problématiques de mobilité, soit en raison de difficultés qu’il pouvait y avoir à s’inscrire sur Doctolib, nous avons décidé d’agir ». explique-t-il à France 3 Pays de la loire.« […] le Vaccibus permet de vacciner les personnes fragiles ou isolées » poursuit-il sur Twitter. Pour ce qui est du personnel médical qui compose le Vaccibus, il s’agit du même personnel que l’on peut retrouver au vaccinodrome de Montaigu : les équipes se relaient pour en assurer le bon fonctionnement.

« Il y avait plus de candidats que prévu »

Les habitants des communes qui voient le Vaccibus passer près de chez eux peuvent retrouver toutes les informations en se rapprochant de leur mairie. Il n’y a pas de prises de rendez-vous mais il faut que le profil du vacciné soit éligible à la vaccination nationale Française et qu’il soit inscrit. « Soit il y a une inscription en mairie, soit on vient directement s’inscrire au centre ». Cependant, la Communauté de communes de Terres de Montaigu connaît un second succès qui s’ajoute à celui du vaccinodrome. En effet, le Vaccibus est très efficace et populaire auprès des habitants de ces villes Vendéennes au point qu’un réaménagement des horaires a été nécessaire pour que cette vaccination mobile se poursuive dans de bonnes conditions.

En additionnant le nombre de vaccins distribués dans le vaccinodrome et dans le Vaccibus, Antoine Cherrau espère pouvoir vacciner au total 100 000 personnes.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

66 − 61 =