Connecte-toi avec nous

Justice

Aucune pénalité retenue pour les étudiants de l’ICES de la Roche-sur-Yon

Published

on

Les étudiants de l’ICES ont été relachés sans aucune sanction.

Alors qu’ils étaient condamnés à des travaux d’intérêts généraux, la cour d’appel de Poitiers a annulé complétement les sanctions données aux étudiants de l’ICES de La Roche-sur-Yon, accusés d’avoir agresser des militants LGBT.

L’affaire se termine enfin. Plus d’un an après l’agression d’étudiants de l’ICES sur un stand de militants LGBT place Napoléon, la cour d’appel de Poitiers a tranché et a annoncé sa décision quant aux sanctions encourues par les coupables.

Étonnement, aucune peine n’a été retenue. Au contraire, les deux mois de prison avec sursis écopés par cinq des douze jeunes lors du premier procès ont même été annulés lors du second. Ils avaient été alors accusés d’entrave à une manifestation. Cette seconde instance avait pour objectif de condamner ou non les étudiants pour propos homophobes.

Une décision en faveur des étudiants qui devrait décevoir les diverses associations soutenant leur condamnation. Du côté des jeunes, ils connaîtront donc un retour à la vie normale d’ici peu de temps. 

Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − = 84