Connecte-toi avec nous

Environnement

20 communes reconnues en état de catastrophe naturelle en Vendée

Published

on

Les habitants ont 10 jours pour décrire les dégâts à leur assureur, si besoin est.

Après les inondations et coulées de boues importantes dans différentes villes vendéennes en mars et mai dernier, la préfecture de la Vendée a reconnu ce vendredi l’état de catastrophe naturelle.

Dans le Journal Officiel du 10 juillet, la préfecture de Vendée reconnait l’état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue à 20 de ses communes.

Ainsi, les villes d’Angles et Péault sont concernées pour les événements du 5 et 6 mars 202.

Celles du Bernard , La Faute-sur-Mer, Jard-sur-Mer, Longeville-sur-Mer, Mouzeuil-Saint-Martin, Palluau, Le Perrier, Rocheservière, Sainte-Hermine, Saint-Étienne-de-Brillouet, Saint-Juire-Champgillon, Saint-Martin-Lars-en-Sainte-Hermine, Saint-Michel-en-l’Herm, Saint-Philbert-de-Bouaine, Talmont-Saint-Hilaire, Thiré, La Tranche-sur-Mer et Les Velluire-sur-Vendée le sont également pour les incidents du 9 au 11 mai 2020.

De ce fait, les personnes concernées par ces intempéries disposent d’un délai de dix jours à compter du 10 juillet 2020 pour déposer un état de leurs dommages auprès de leur assureur.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 19 = 22