Connecte-toi avec nous

Environnement

20 communes reconnues en état de catastrophe naturelle en Vendée

Published

on

Les habitants ont 10 jours pour décrire les dégâts à leur assureur, si besoin est.

Après les inondations et coulées de boues importantes dans différentes villes vendéennes en mars et mai dernier, la préfecture de la Vendée a reconnu ce vendredi l’état de catastrophe naturelle.

Dans le Journal Officiel du 10 juillet, la préfecture de Vendée reconnait l’état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue à 20 de ses communes.

Ainsi, les villes d’Angles et Péault sont concernées pour les événements du 5 et 6 mars 202.

Celles du Bernard , La Faute-sur-Mer, Jard-sur-Mer, Longeville-sur-Mer, Mouzeuil-Saint-Martin, Palluau, Le Perrier, Rocheservière, Sainte-Hermine, Saint-Étienne-de-Brillouet, Saint-Juire-Champgillon, Saint-Martin-Lars-en-Sainte-Hermine, Saint-Michel-en-l’Herm, Saint-Philbert-de-Bouaine, Talmont-Saint-Hilaire, Thiré, La Tranche-sur-Mer et Les Velluire-sur-Vendée le sont également pour les incidents du 9 au 11 mai 2020.

De ce fait, les personnes concernées par ces intempéries disposent d’un délai de dix jours à compter du 10 juillet 2020 pour déposer un état de leurs dommages auprès de leur assureur.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

80 − = 73