Connecte-toi avec nous

Economie

Le préfet de Vendée autorise l’ouverture des commerces pour les 5 prochains dimanches

Published

on

Image d’illustration

La veille de la réouverture des commerces, ce samedi 28 novembre, le préfet de Vendée a publié un arrêté autorisant l’ouverture des commerces pour les 5 prochains dimanches. Un chance pour les commerçants qui étaient fermés depuis le début du confinement.

Le Président de la République a annoncé, mardi 24 novembre, des premières mesures d’allègement du confinement. Dès ce samedi 28 novembre 2020, tous les commerces pourront accueillir de nouveau du public, dans les conditions définies par le protocole sanitaire élaboré de manière concertée entre l’État et les acteurs économiques concernés. Suite à ces annonces, de nombreuses demandes d’ouvertures dérogatoires le dimanche ont été adressées au préfet de la Vendée. Ces demandes prennent en compte à la fois « la perte d’activité connue par ces secteurs et la nécessité d’élargir les temps d’ouverture pour limiter les fortes concentrations des consommateurs dans les commerces » annonce le préfet.

Ce vendredi, le préfet de la Vendée a consulté les représentants des employeurs et des salariés, ainsi que la chambre de commerce et d’industrie, celle des métiers et de l’artisanat, et l’association des maires du département, pour recueillir leurs positions sur un élargissement de ces dérogations à l’ensemble du département. Ces échanges ont « confirmé le caractère inédit de la situation sanitaire et économique pouvant justifier une dérogation et ont souligné la nécessité de respecter strictement dans ce cadre les obligations résultant du code du Travail (volontariat des salariés, indemnisation majorée, repos compensateur) » déclare le préfet de la Vendée. Ce dernier a donc signé ce vendredi un arrêté, afin que tous les commerçants qui le souhaitent puissent préparer cette ouverture, en accord avec leurs salariés et dans le respect des prescriptions habituelles. Les commerces concernés pourront ouvrir jusqu’à 20h, à l’exception des grandes et moyennes surfaces non spécialisées à prédominance alimentaire qui peuvent ouvrir le matin comme elles en ont déjà l’autorisation.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 19 = 29