Connecte-toi avec nous

Justice

Vendée : Trois semaines après être sorti de prison pour violences conjugales, il récidive.

Published

on

À Saint-Gilles-Croix-de-Vie, un homme de 47 ans a été reconduit en prison, 3 semaines après sa sortie pour avoir violenté sa compagne.

La gendarmerie a interpellé un homme dans le mois d’avril dernier, qui sortait de prison pour violences conjugales et qui avait récidivé trois semaines après. Addict à l’alcool, il s’en est repris à sa compagne en la giflant.

Lors de sa comparution immédiate en avril dernier, il s’était vu accordé un délai pour préparer sa défense. Il siégeait depuis en détention provisoire ce qui explique que le verdict ne tombe que maintenant. La justice lui a infligé 18 mois de prisons dont neuf avec sursis et il sera reconduit à sa maison d’arrêt, rapporte le Courrier Vendéen. Son ex-compagne recevra un boitier lui permettant d’alerter les forces de l’ordre, à sa sortie, si l’individu se montre dangereux. Pour renforcer la sécurité de la femme, la justice obligera l’homme de 47 ans à porté un bracelet électronique anti-rapprochement.

La défense réclamait deux ans ferme

Les neuf mois de sursis ont permis de faire l’équilibre entre la défense de l’accusée et celle de la victime. Le procureur de la République n’a pas hésité à rappeler le passé de l’homme. « C’est un habitué de ce type de comportement et toujours sur un fond d’alcool. C’est une attitude intolérable d’autant que vous êtes en récidive légale pour avoir été condamné en 2013 et 2020 pour violences conjugales. »Les neuf mois de sursis sont justifiés en raison de l’addiction de l’homme à l’alcool a expliqué Manuela Riteau au Courrier Vendéen. Elle a aussi précisé qu’ils n’étaient plus en contact.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 2 = 7