Connecte-toi avec nous

Justice

En Vendée, l’homme qui a tué ses parents mis en examen pour barbarie et torture.

Published

on

À l’arrivée des gendarmes, l’homme a immédiatement avoué les faits.

Le 6 juin dernier, dans la commune de Notre-Dame-de-Riez, un homme a été mis en examen pour le meurtre de ses parents. L’homme a complétement reconnu les faits ainsi que la violence de la scène.

On en sait désormais plus sur cette tragique histoire. Dimanche matin, les gendarmes étaient appelés à la suite de la découverte du cadavre d’un couple de retraités dans leur maison de Notre-Dame-de-Riez. Le meurtrier de ces deux personnes âgées de 70 et 74 ans n’est autre que leur fils de 37 ans.

Comme le raconte le Courrier Vendéen, les gendarmes ont fait la macabre découverte dimanche matin après avoir été alerté par la famille qui n’avait plus de nouvelle du couple. À leur arrivée, leur fils qui vivait avec ses parents, avoue immédiatement être responsable de la mort de ses parents. Par précaution, le quartier est bouclé, le fils interpellé et le procureur des Sables d’Olonnes se rend sur place mais l’affaire sera finalement confiée au parquet de la Roche sur Yon. Placé en garde à vue, l’homme reconnaîtra immédiatement les faits qui sont d’une violence rare. Il admet avoir massacré ses parents avec les béquilles de son père. Le parquet de la Roche-sur-Yon a donc ouvert une information judiciaire pour meurtre sur ascendant et acte de torture et barbarie.

Il risque la prison à perpétuité

Avec un profil quasi-inconnu des forces de l’ordre (contrefaçon de chéquier et conduite en état d’ivresse), l’homme de 37 ans intrigue. Il prenait tous ses repas avec ses parents et résidait au fond de leur jardin, dans un mobil-home. L’enquête va permettre de connaître les raisons de cet acte qui serait, selon les premiers éléments, partis d’une simple dispute. Le Courrier Vendéen indique que l’homme encourt la prison à perpétuité.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer pour commenter

laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 + = 41